Can 2015 : la RDC bat la Sierra Leone (3-1) et se classe 3e

La République démocratique du Congo a battu la Sierra Leone (3-1) en match de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can 2015-Guinée Equatoriale. La Sierra Leone a ouvert le score dès la 28e minute. Bolasie (44e et 92e) et Mungungu (SP) ont été les buteurs du côté congolais. Avec cette victoire, la RDC se classe troisième derrière la Côte d’Ivoire (10 points) et le Cameroun (14 points). Les Léopards ne sont pas encore mathématiquement éliminés. Ils devront attendre les résultats des autres matches pour espérer être récupérés comme meilleur troisième de l’ensemble des groupes.Conscients del’enjeu du match, la RDC a commencé le match par une domination dès la première minute. Les joueurs de Florent Ibenge tentent de « tuer » le match dès le début.
 
Carton rouge contre le joueur de la Sierra Leone (vert)  le 19/11/2014 au stade Tata Raphaël à Kinshasa lors du match de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can 2015-Guinée Equatoriale contre la RDC, score: 1-3. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
But des Léopards de la RDC  le 19/11/2014 au stade Tata Raphaël à Kinshasa lors du match contre la Sierra Leone, score: 1-3. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La police débordée de contenir des supporteurs de la RDC qui voulaient approcher des joueurs  après le dernier coup de sifflet de l’arbitre lors du match de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can 2015-Guinée Equatorial contre  la Sierra Leone  le 19/11/2014 au stade Tata Raphaël à Kinshasa, score: 1-3. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La police débordée de contenir des supporteurs de la RDC qui voulaient approcher des joueurs  après le dernier coup de sifflet de l’arbitre lors du match de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can 2015-Guinée Equatorial contre  la Sierra Leone  le 19/11/2014 au stade Tata Raphaël à Kinshasa, score: 1-3. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La RDC (blanc) contre  la Sierra Leone (vert)  le 19/11/2014 au stade Tata Raphaël à Kinshasa lors du match de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can 2015-Guinée Equatoriale, score: 1-3. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La RDC (blanc) contre  la Sierra Leone (vert)  le 19/11/2014 au stade Tata Raphaël à Kinshasa lors du match de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can 2015-Guinée Equatoriale, score: 1-3. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Bolasie est lancé du côté gauche. Il met son vis-à-vis  dans le vent, il fait un centre vers le côté droit mais son centre ne trouve pas un coéquipier démarqué.

À la 8e minute, Mabwati se retrouve seul face au gardien de la Sierra Leone, son tir ne trouve pas le cadre. Il sera imité 3 minutes plus tard par Kabanange.

Après 15 minutes, les Léopards ne trouvent pas de failles. C’est une muraille de la Sierra Leone qui est érigée en face ne permettant pas aux Congolais de bien développer leur jeu.

Petit à petit, la Sierra se décomplexe et se réveille de sa torpeur. Les joueurs quittent la défense et tentent d’inquiéter la défense congolaise.

L’équipe de la Sierra Leone joue par de petites passes mais n’arrivent pas à tromper le duo Mongungu-Kimwaki.

24 minutes de jeu. Issama perce dans son côté droit. Il trouve Bolasie au point de penalty mais son tir choisit le décor.

Deux minutes après, c’est au tour de Mabwati d’écraser son tir. Le gardien de la Sierra Leone ne trouve de mal à se coucher sur la balle et dégage son camp.

Le jeu commence par la défense, passe par la médiane pour finir à l’attaque. Le joueur de la Sierra Leone est seul devant, il revient sur son coéquipier démarqué qui lâche un tir de plus de 37 mètres. Kidiaba plonge mais il sera obligé de reprendre la balle au fond de filet. 1-0 pour la Sierra Leone.

Les Léopards, blessés ajoutent de l’agressivité dans leur jeu. Issama monte mais ne trouve pas le cadre. Il a préféré joué seul, alors qu’un autre joueur était démarqué au point de penalty.

La Sierra Leone qui a repris confiance tente une deuxième fois d’inquiéter la RDC par un tir de loin mais la balle passe à côté.

C’est à la 43e minute que la domination congolaise finira par payer. Bolasie, hérite d’une balle de son coéquipier dans la surface de réparation. Il se retourne et trompe le gardien de but de la Sierra Leone. 1-1. C’est le score qui va sanctionner la première mi-temps de la rencontre.

A la reprise, la RDC appuie sur l’accélérateur. Issama rate l’occasion, à la 47eminute, de doubler la mise pour son équipe. Il sera imité par Kasusula (48e), Bokila (49e et 50e).

C’est la confusion et la précipitation qui caractérisent les attaquants congolais. Ils n’arrivent pas à faire des passes précises et se précipitent une fois qu’ils se retrouvent devant le gardien adverse.  Mabwati (53e), Bokila et Kalonji préfèrent le décor au lieu de cadrer leurs tirs.

Le but de la différence interviendra à la 62e minute lorsque Kalonji prend son vis-à-vis de vitesse. Il est fauché dans la surface de réparation et l’arbitre n’hésite pas à siffler le penalty.

Mongungu s’en charge et d’un contre-pied parfait, il marque le deuxième but.

Florent Ibenge en profite pour monter Firmin Mubele à la place de Mabwati.

Le nouvel entrant, bien en jambe, se retrouve plus d’une fois (68e et 72e) seul devant le gardien mais n’aura pas la baraka pour battre le gardien de la Sierra Leone bien en place. c’est la même situation pour Bokila qui sera d’ailleurs remplacé par Luvumbu à la 73e minute.

Malgré leur supériorité numérique, les Léopards n’arriveront pas à inquiéter la défense de la Sierra Leone.

Il fallait attendre la 93e minute pour voir Bolasie, qui a hérité d’une passe d’Issama Mpeko, amortir la balle de la poitrine, à l’entrée de la surface de réparation pour fusiller le gardien de la Sierra Leone. 3-1. Pour la RDC.

Cette victoire est importante pour la RDC qui se classe 3e. Les léopards ne sont pas encore qualifiés ni éliminés. Ils devront attendre les résultats des groupes A, B, E et G où les autres équipes sont aussi candidates à la place de meilleur 3e.

16 équipes seront attendus à la phase finale en Guinée Equatoriale. Le tour des éliminatoires se joue avec 7 groupes. Le pays organisateur, les deux premiers de chaque groupe et le meilleur troisième de tous les groupes seront directement qualifiés.

Leave a Reply